être rappelé
sprint-jour-1

design sprint #lundi : immersion, comprendre le besoin et la problèmatique

Dans ce troisième article sur le Design Sprint nous allons voir comment se déroule la 1ère phase du Design Sprint : le Jour 1.

Cette journée est dédiée à faire le tour du problème, créer une map pour identifier les plus gros risques, comprendre le contexte, les enjeux. Elle permet de dégager une problématique et de s’intéresser aux utilisateurs.

1- Commencer par la fin

L’objectif de cette séquence est d’identifier le résultat attendu à la fin du Sprint.

  • A quelles questions, problématique nous souhaitons répondre avec ce Sprint ?
  • Pourquoi faisons nous ce projet ?
  • Où souhaitons nous être dans 6 mois, un an, ou dans 5 ans ?

2- Créer une Map

Concevoir un diagramme simple représentant des complexités :

  • lister les acteurs
  • écrire l’histoire, la chronologie en plaçant la phase finale sur la droite
  • être synthétique, simple et lisible

L’exemple de map de Jake Knapp :

sprint-jour-1-exemple-de-map

3- Interviewer les experts et les utilisateurs

Lors de cette phase, il est nécessaire de :

  • décrypter l’identité de l’entreprise
  • identifier et pointer tous les problèmes rencontrés au cours du parcours utilisateur
  • connaître des besoins, freins, motivations des utilisateurs
  • choisir un client/utilisateur cible, un événement du parcours utilisateur critique et les positionner ensuite sur la map

4- « How might we » (HMW) : noter, organiser et voter

La méthode « How might we » est une pratique des années 70 qui vient de Procter and Gamber, elle permet de prioriser et d’organiser les notes d’une équipe.

Nous utilisons cette méthode pour traiter l’information recueillie lors des interviews précédents.

Chacun dispose ses notes sur des post-its au mur (désorganisé)

Faire des groupes de notes, supprimer, regrouper pour garder les plus intéressantes

Le règles des notes HMW :

  • mettre les lettres HMW en haut à gauche
  • attendre
  • dès qu’une chose intéressante se dit, transformez la en question
  • écrire la question sur un post-it
  • éloignez la note en la mettant de côté

Exemple de HMW :

sprint-jour-1-exemple-de-hmw

source : livre de Jake Knapp

Classer par thème et donner un libellé à chaque thème (même méthode que pour le tri par cartes) et les disposer en colonnes au mur (10 minutes max)

sprint-jour-1-modele-tri-par-carte

source : livre de Jake Knapp

Ensuite le facilitateur ou Sprint master va demander aux participants de voter :

  • Distribuer 2 gommettes par participant
  • Distribuer 4 pour gommettes pour le décideur
  • Demander à chaque participant de revoir les buts et les questions du tableau du Sprint
  • Demander à chaque participant de voter pour les HMW les plus utiles
  • On peut voter pour ses propres HMW

Quand c’est fini, prendre les HMW qui ont 2 pastilles et les placer sur la map :

sprint-jour-1-exemple-de-hmw

source : livre de Jake Knapp

Ainsi, les points les plus importants à traiter dans le Sprint sont bien identifiés.

5- Choisir la cible du Sprint

La dernière tâche de cette séquence est de choisir la cible du Sprint :

Qui est le client le plus important ?

Quel est le moment le plus critique de l’expérience utilisateur ?

Cela permettra d’affiner la problématique à traiter les jours suivants.

La 1ère journée du Sprint s’achève.

Retrouvez la suite dans les articles suivants :

#mardi : idéation générer des idées et définir une solution
#mercredi : décision une vision commune partagée de la solution
#jeudi : prototyper une solution pour la tester
#vendredi : tester la solution auprés des utilisateurs

EMY DIGITAL, agence et centre de formations UX design et Marketing Digital à Paris et Bordeaux.

N’hésitez-pas à nous contacter si vous avez un projet, si vous souhaitez que nous organisions pour vous un Design Sprint.

> DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS UX DESIGN ET MARKETING DIGITAL



Venez parler de votre projet à nos experts et formateurs