être rappelé
google sprint

Résoudre des problèmes et tester des idées en seulement 5 jours avec le Google Design Sprint

Le designer Jake Knapp de chez Google est à l’origine du fameux process de 5 jours, les Design Sprints ont fait leurs preuves pour chaque projet de Google search à Google X, puis dans de nombreuses sociétés, surtout des start-ups pour résoudre des problèmes, développer des idées, des concepts, des business …

Mais qu’est-ce qu’un Design Sprint ?

Ayant déjà l’habitude des Hackathons, des ateliers de Design Thinking et UX Design, je me suis lancée récemment dans le Design Sprint de Google Ventures et je viens de lire le livre de Jake Knapp « SPRINT – How to solve big problems and test new ideas in just 5 days».

A travers cet article, je vous explique les principes de base du Design Sprint. Je vous détaillerai la méthode de lancement et chaque phase du process dans 6 autres articles.

Le Design Sprint est un « Greatest hits » de stratégie business, innovation, science comportementale, design etc … packagé dans un process en 5 étapes principales que n’importe quelle équipe peut utiliser.

Si cela fonctionne, c’est parce que les contributeurs sont eux-mêmes confrontés au quotidien aux problèmes à résoudre.

Il n’y a pas besoin d’ingénieurs pour concevoir un nouveau produit ou service, ces questions ne se posent pas encore à ce stade.

Il faut que les équipes bloquent une semaine complète dans leur agenda, qu’ils respecteront comme s’ils partaient en vacances 🙂

Pour cela, il faut prévoir d’annuler les réunions, activer son répondeur, mettre ses emails en auto-réponse afin de rester complètement concentré sur le « Big problem to solve ».

Le travail collaboratif avec les équipes en Sprint élimine les cycles de débats interminables et compresse des mois de travail en une seule semaine efficace.

Au lieu de créer un MVP (Minimum Viable Product) pour vérifier si une solution est bonne, les équipes vont plutôt produire un prototype réaliste qui sera testé.

Lorsque idée risquée rencontre un succès auprès des utilisateurs lors du Sprint, la récompense est alors fantastique.

Voici un aperçu de la semaine de Design Sprint :

Cette journée est dédiée à faire le tour du problème, créer une map pour identifier les plus gros risques, comprendre le contexte, les enjeux. Elle permet de dégager une problématique et de s’intéresser aux utilisateurs.

C’est le moment de passer des problèmes aux solutions en générant des idées. C’est la phase d’idéation.

Les solutions sketchées la veille sont mises en compétition, elles seront analysées, discutées, votées dans un cadre bien précis grâce à une méthode efficace qui évite des semaines de réunions et d’échanges par mail pour avancer et prendre des décisions.

Le but est de prototyper les idées pour les tester.

Rien ne doit rester au stade de l’idée, tout doit être matérialisé afin de pouvoir créer une première interaction entre l’utilisateur et la solution.

Les feedbacks des utilisateurs sont des informations précieuses. Cette dernière étape doit confronter le prototype à ses utilisateurs.

design sprint

Chaque étape est réalisée avec des méthodes propres à chaque Sprint.

Ces méthodes peuvent être issues du Design Thinking, du Lean Développement, des méthodes agiles.

Avant de commencer un Sprint il faut donc bien le planifier, l’organiser et créer des checklists.

Je vous explique comment lancer un Design Sprint dans le prochain article.

EMY DIGITAL, agence et centre de formations UX design et Marketing Digital à Paris et Bordeaux.

N’hésitez-pas à nous contacter si vous avez un projet, si vous souhaitez que nous organisions pour vous un Design Sprint.

> DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS UX DESIGN ET MARKETING DIGITAL



Venez parler de votre projet à nos experts et formateurs