Écrit le vendredi 15 novembre 2019

D’où vient le Design Thinking ? Pourquoi parle t’on d’innovation ?

Pour commencer, qui a dit que le design n’est pas qu’esthétique ?

En 2003, Steeve Job soulignait que le design répond à la question « comment ça marche ? ». Il n’est donc pas très facile de donner une définition claire et précise au Design Thinking.

Il s’agit, non seulement d’une méthodologie, mais aussi d’un état d’esprit et d’un process. Ce n’est donc pas étonnant s’il est décrit de différentes manières : style cognitif, théorie du design et ressource organisationnelle.

Nous définissons le design thinking comme étant une approche consistant à offrir une entière satisfaction aux utilisateurs. Le but étant de proposer des services et/ou produits répondant à leurs besoins et attentes, même s’ils ne les ont pas encore clairement exprimés.

1-UN CONCEPT RÉPONDANT À UN PROBLÈME D’INNOVATION

Le design thinking se résume, par l’ensemble des techniques et outils à adopter pour résoudre un problème ou mener à bien un projet d’innovation.

On l’appelle pensée design en Français, cette méthodologie innovante appliquée surtout en entreprise, permet de concrétiser les projets et idées. Les propositions de solutions aboutissent toujours sur des prototypes concrets qui seront testés par les utilisateurs.

L’approche est basée sur les principes de co-créativité et co-conception qui prennent en compte les feedbacks des utilisateurs finaux dans son processus de conception par une équipe créative.

L’objectif est de proposer des produits adaptés aux besoins des utilisateurs, créant ainsi de la valeur, mais qui prend également en compte la faisabilité technique tout en répondant aux contraintes économiques.

Grâce à cette démarche, l’entreprise peut bénéficier d’une nouvelle méthode de travail basée sur la collaboration, l’itération et l’empathie (placer les utilisateurs au centre de la démarche.

Atelier de Design Thinking chez Emy Digital

2-LES ORIGINES DE CETTE MÉTHODOLOGIE

La méthodologie puise ses racines en 1900 avec le « learning by doing » ou « apprendre en faisant », une technique adoptée par les designers Charles et Ray Eames. Mais ce concept de la pensée design n’est apparu que dans les années 50, aux États-Unis, à l’initiative d’Alex Osborn.

À l’époque, celui-ci a mis au point la stratégie du « brainstorming ». Elle consiste à inciter la créativité de son équipe en se concentrant sur de nombreuses idées pour parvenir aux meilleures solutions répondant à la problèmatique d’un sujet donné.

Le design thinking a, par la suite, traversé différentes étapes qui apportent certaines modifications au niveau de son objectif. À titre d’exemple, dans les années 60, un programme interdépartemental voyait le jour à l’université de Standford.

Il a été appliqué, afin de s’intéresser à des enjeux. Puis, le Design Thinking a été mis en relief de façon explicite à travers l’ouvrage « Experiences in Visual Thinking » de Robert H. McKim, dans les années 70. Peter Rowe prenait les relais en développant le concept avec son ouvrage ayant pour titre « Design Thinking », en 1987.

L’approche du design thinking pour innover n’est évoquée qu’en 1992. À cette époque, David Kelley et Tim Brown de l’agence de design IDEO proposaient une nouvelle technique de résolution des problèmes.

Les publications consacrées à la pensée design ne cessent de voir le jour dans les années 2000. Elles prennent la forme de colloques et de cours. En 2012, trois écoles basées sur ce concept ont fait leur apparition à Paris, Tokyo et Pékin.

3-LES PRINCIPES DE LA PENSÉE DESIGN

La méthodologie prête plus d’importance à quatre grands facteurs pour innover. Ils incluent les usages et modes de vie des utilisateurs, leurs habitudes de consommation, leurs attentes, leurs motivations, freins et frustrations.

Pour y parvenir, il faut se baser sur des méthodes de recherches utilisateurs que nous retrouvons aussi en UX Design, dont l’observation, l’interview, le focus group, le personala carte d’empathiel’experience map et différentes méthodes d’immersion avec les utilisateurs.

Pour en savoir plus sur le persona, nous vous invitons à télécharger notre ebook

Dans le cadre de l’application du concept du design thinking, les experts, dont les professionnels du marketing, les designers, les entrepreneurs et les ingénieurs unissent leurs compétences.

Ils parviennent ainsi à l’identification d’un problème et à l’évaluation de son environnement. Ils se consacrent également à l’innovation ainsi qu’à la recherche de la solution pour parvenir à une solution appropriée à la problématique.

La pensée design permet, en tout, de donner vie à un projet, et cela, dans le meilleur délai. Elle est inspirée de la façon de travailler des designers qui se base sur le prototypage des idées.

Illustration du processus de Design en Double Diamant réalisé par Emy Digital

Notre formation de 2 jours permet de s’initier au Design Thinking, d’expérimenter la puissance du processus et des méthodes qui permettent de progresser pas à pas vers une solution efficace même quand on part d’une thématique large, d’une demande client mal définie ou insuffisante…

Notre formation vous donnera les méthodes et les clés pour mettre en place le Design Thinking dans vos projets et dans votre entreprise.

En savoir plus sur la formation : formation Design Thinking

Partager sur :
Soyez les 1er à être informés.

Soyez les 1ers à être informés.

Recevez chaque mois nos derniers articles, nos actus, des ressources et les nouvelles formations et ateliers.

VOUS AIMEREZ AUSSI LIRE

ENVIE DE PASSER À LA PRATIQUE ?

Découvrir notre offre de formation
Copyright © 2021 Emy Digital. Tous droits réservés.